Quatre ans de gestation pour mieux renaître


Au départ, une idée folle


Quatre ans de gestation pour mieux renaître
Des générations entières, parfois trop jeunes pour prendre part à l’épopée marocaine, se sont laissé transporter dans l’Atlas ou le Kathouat, à travers les récits. Des générations entières ont fantasmé… et rêvent encore.

Ainsi José Andreani, organisateur du Tour de Corse Historique depuis dix ans : un beau jour, tandis qu’il préparait l’édition 2004 au coeur de son maquis natal, il se mit à songer à la beauté d’une épreuve de même envergure, mais sur terre. Aussitôt lui revinrent à l’esprit les images du Rallye du Maroc, dans les années 60 et 70… Un mythe. Pourquoi le maintenir au rang des souvenirs, enveloppé de nostalgie? Lui redonner vie, José en éprouva soudain le devoir, autant que l’envie. Tout mettre en oeuvre pour que le Rallye du Maroc retrouve son existence légitime. Au nom des milliers de passionnés que cette course extrême avait étroitement liés, l’urgence se révélait : il était temps de lui accorder une place au soleil, parmi les grands parcours historiques.

A l’arrivée, une idée forte

Quatre ans de travail enthousiaste, de quête affamée, de plongée profonde dans les archives. Quatre ans de rencontres, de découvertes et parfois de retrouvailles. Quatre ans à écouter parler l’Histoire, à savourer les anecdotes, à partager l’expérience d’hommes de valeur, imprégnés du Maroc et de sa culture, témoins du passé et du présent, avides de construire l’avenir. Au-delà de leur amour absolu pour le pays, ils sont la mémoire vivante du Rallye du Maroc : Gérard Desgrippes, dit « Le Tahitien », Abdel Ettoubaji, Paul-Emile Descamps, Jérôme Ponnelle, et tant d’autres encore. Tous, par leurs narrations ardentes, ont contribué à asseoir le projet, et nous ont confortés dans notre volonté de le voir aboutir. Le Rallye du Maroc Historique semblait-il au départ une idée folle ? Il s’est mué, au fil des
années et de sa maturation, en une idée lumineuse, vouée à devenir bientôt réalité. Car le Rallye du Maroc doit renaître. Et sous sa forme la plus pure : celle de l’Histoire. Ainsi les voitures et les pilotes qui s’y sont frottés à la grande époque, renoueront avec le terrain de l’épopée. Aux plus jeunes, qui n’avaient vécu l’aventure que par procuration, nous voulons offrir une chance de vivre l’émotion marocaine, au volant de machines emblématiques.

Notre souhait le plus cher est de redonner au Maroc et aux Marocains le Rallye : le leur, unique en son genre et par définition « Historique ». .Vertigineux et « roulant » Au mois de novembre 2009, nous sommes entrés dans la phase concrète du projet. Nous avons constitué un trio d’ « explorateurs » : José Andreani, Yves Loubet et Jean-Bernard Vieu** se sont rendus sur le terrain, avec la volonté de tracer, au plus près de la légende, un parcours d’exception. A nos yeux, il sera au monde ce qui se fait de plus beau.

Le trio raconte :

« Pour coller à l’histoire, nous visons de commencer par le Kathouat. Paul Emile Descamps, dernier vainqueur du Rallye du Maroc en 1988, nous fait bénéficier de sa connaissance approfondie des lieux, et nous apporte une aide précieuse à l’heure des repérages. Les étapes se dessinent à l’évidence, plus somptueuses les unes que les autres. Le regard glisse d’un virage à l’autre, dans des paysages inouïs. C’est parti : le rêve devient palpable.

Délicieusement tangible.
Puis nous mettons cap au Sud, vers Bin El Ouidane. Nous voici cette fois seuls avec nos archives, à la découverte de « spéciales » inscrites dans nos mémoires ferventes. Ici se sont gravés des pans entiers de l’histoire du sport automobile. Nous nous sommes fixé de les animer d’un souffle neuf, dans le respect absolu d’un passé sanctifié. Devant nos roues, le film des exploits se déroule. Ils sont là, si présents et si réels, que l’on ose à peine respirer. On croirait vivre le premier matin du monde.

Après une bonne semaine à sillonner la région, et toujours dans la tradition, nous terminerons par le Tizi N Test. Vertigineux ! Le décor est à couper le souffle et promet une épreuve « énorme » avant de filer en beauté vers l’arrivée, à Marrakech. Ces premières reconnaissances nous ont définitivement convaincus : le Rallye du Maroc Historique sera fabuleux, digne de sa légende. Dans des paysages surnaturels, nous avons sélectionné des étapes roulantes. Notre démarche est d’offrir un pur bonheur et des sensations rares à tous ceux qui vivront, de près ou de loin, cette expérience. Surprendre les équipages et leur faire goûter l’extase, tel est notre objectif. »

Vendredi 11 Décembre 2009
< >

Vendredi 12 Novembre 2010 - 13:17 Le 1er Rallye du Maroc Historique par Star Production

Jeudi 22 Juillet 2010 - 11:34 Les lettres du Groupe Scolaire d'Ait Mhamed

Jeudi 1 Juillet 2010 - 18:56 Le livre photo de Fred Chambert